08/09/2017 | Nouveau plus haut en un an pour l'or

L'or a progressé sur la semaine, privilégié par les investisseurs face au risque géopolitique et à une économie américaine pâlissante qui fait reculer le dollar. L'once d'or a atteint vendredi 1.357,64 dollars, à son plus haut niveau depuis un an. "La combinaison de la faiblesse du dollar américain et de l'incertitude sur les marchés des actions a poussé l'or a un nouveau plus haut", a résumé David Madden, analyste chez CMC Markets. "Cela fait trois semaines que l'or gagne du terrain, notamment à cause des inquiétudes géopolitiques qui entourent la Corée du Nord", a abondé Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.
L'or est considéré comme une valeur refuge, et est particulièrement apprécié par les investisseurs quand l'instabilité politique désarçonne les marchés actions. La faiblesse du billet vert, causée entre autres par des statistiques décevantes sur l'économie américaine, permet en outre aux investisseurs utilisant d'autres devises d'acheter l'or, dont le prix est établi en dollars, à bon compte. "Par ailleurs, les investisseurs semblent penser que la Fed (Réserve fédérale américaine) ne va pas à nouveau relever ses taux directeurs en 2017, ce qui a fait baisser les obligations américaines à leur plus bas niveau depuis l'élection de Donald Trump", a ajouté Lukman Otunuga.
Les obligations sont également des valeurs refuges. Quand leur taux baisse, et que le rendement qu'elles rapportent recule, les investisseurs privilégient l'or, qui n'apporte aucun rendement. L'once d'argent a pour sa part grimpé vendredi à son plus haut depuis quatre mois et demi, à 18,22 dollars. "L'argent avance dans le sillage de l'or, et est également privilégié en raison du dollar faible et des rendements réduits des obligations", a expliqué Lukman Otunuga.
Le palladium, qui s'était envolé en fin de semaine dernière et a atteint lundi 1.000,05 dollars la tonne, à son plus haut depuis 2001, a légèrement reculé sur la semaine de son côté. Le platine a pour sa part atteint vendredi 1.022,60 dollars, à son plus haut niveau depuis cinq mois. "Les ventes de véhicules ont légèrement ralenti aux Etats-Unis, mais devraient nettement rebondir après que la tempête Harvey a détruit une partie du parc automobile du Texas", ont commenté les analystes de UniCredit. Les deux métaux sont utilisés dans la fabrication des moteurs à essence.
Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1.346,25 dollars vendredi au fixing du soir, contre 1.320,40 dollars le vendredi précédent. L'once d'argent a clôturé à 18,21 dollars, contre 17,50 dollars il y a sept jours. Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a fini à 1.014 dollars, contre 999 dollars sept jours plus tôt. L'once de palladium a terminé pour sa part à 942 dollars, contre 946 dollars à la fin de la semaine précédente.

Source Lefigaro.fr

Avertissement : Tous les articles publiés ici le sont dans un but d’information. Ils ne peuvent en aucun cas influencer votre décision de placement. Vous êtes seuls à pouvoir décider du meilleur placement possible pour votre argent, et quelque soit la décision que vous prenez, celle-ci comportera un risque. Les informations ou données incluses ici sont déjà peut-être dépassées par les événements, et doivent être vérifiées d’une autre source, au cas où vous décideriez d’agir.

Pour plus d'informations sur le négoce de métaux précieux, rapprochez-vous de l'une de nos agences situées à:

Bern - Delémont - Fribourg - Genève - La Chaux-de-Fonds - Lausanne - Morges - Neuchâtel - Sion - Zürich